FSU 64
Accueil > Activité de la FSU 64 > Actions > L’ensemble des organisations syndicales de la fonction publique appelle tous (...)

 L'ensemble des organisations syndicales de la fonction publique appelle tous les salariés à faire grève et à manifester le mardi 10 octobre

7 septembre

Pour des services publics de qualité partout et pour tous
Pour défendre l’emploi, les conditions de travail, les salaires ,la retraite et la protection sociale des personnels de la fonction publique
Rendez-vous à 10h30

  • à Pau, place de Verdun
  • à Bayonne place Sainte Ursule

Depuis l’arrivée du gouvernement Macron, les mauvais coups pleuvent.

Pour les agents de la fonction publique le gouvernement annonce un nouveau gel du point d’indice et le rétablissement de la journée de carence.
120 000 suppressions de postes de fonctionnaires sont programmées sur le quinquennat.
A cela s’ajoute les dizaines de milliers d’emplois aidés sèchement renvoyés vers pôle emploi alors que les tâches qu’ils accomplissent correspondent à des besoins permanents et devraient, au contraire, donner lieu à la création de postes statutaires.

Le candidat Macron s’était engagé à augmenter le pouvoir d’achat des fonctionnaires comme de celui des salariés du privé.

3 mois à peine après son élection, Macron président fait exactement le contraire :

  • la hausse de la CSG se traduira au mieux par une simple compensation dans la fonction publique, c’est à dire sans aucun gain de pouvoir d’achat
  • avec le gel du point d’indice, les 5,4 millions de fonctionnaires vont, encore une fois, voir leur salaire baisser

Une baisse de près de 10 % en moins de 7 ans ! C’est inacceptable !

C’est inacceptable, et c’est totalement injuste et inefficace !
Avec des salaires en baisse, la fonction publique devient de moins en moins attractive.
Certains secteurs ont même dû mal à recruter et des milliers de postes restent non pourvus.
Ces décisions participent à la dégradation insupportable des conditions de travail des personnels et diminuent la qualité et l’efficacité des services publics.
Ce sont tout à la fois les personnels et l’ensemble des usagers qui en font les frais.

Ce choix de société, nous n’en voulons pas !

Nous voulons un service public de qualité, pour tous et sur tout le territoire.

Aujourd’hui, nous exprimons notre opposition totale

  • à la hausse de la csg
  • au rétablissement de la journée de carence
  • à tout projet de privatisation du service public

Aujourd’hui, nous revendiquons

  • le développement sur tout le territoire de services publics forts, dont les missions sont pleinement reconnues, et qui ont les moyens matériels et humains de les remplir
  • la défense du statut des fonctionnaires, qui est un cadre national collectif de garanties pour les agents et l’ensemble des usagers. Cette défense s’inscrit dans le cadre général de la défense d’un droit protecteur de l’ensemble des salariés, garanti par le code du travail comme par le statut de la fonction publique, dont nous combattons la remise en cause.
  • le maintien du code des pensions, partie intégrante du statut, qui garantit notre système de retraite
  • l’arrêt immédiat des mesures de suppression d’emplois et la création de postes statutaires.
  • une augmentation du pouvoir d’achat des actifs et des retraités, qui passe d’abord par le rattrapage des pertes dues au gel du point d’indice
  • un déroulement de carrière valorisant les compétences.
  • l’abrogation de toutes les formes de salaire soit disant au mérite dont le RIFSEEP.
  • l’égalité salariale entre les hommes et les femmes
  • la reconnaissance de la pénibilité par le maintien et l’extension de la catégorie active
  • des espaces d’expression et de négociation sur notre travail et son organisation
  • le développement de la formation professionnelle

Aujourd’hui, nos organisations exigent une véritable négociation qui aboutisse à une réelle reconnaissance du travail, des missions et de l’engagement professionnel des fonctionnaires.
Cela passe, en particulier, par une augmentation du pouvoir d’achat, par la revalorisation des carrières et l’abolition de la journée de carence .

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0